Publié le Laisser un commentaire

5 structures originales pour vos diaporamas

blocs structure diaporama

Les différentes structures de diaporama permettent de maximiser la cohérence de votre communication, d’engager votre auditoire et de vous démarquer. En effet, un diaporama est généralement structuré de façon linéaire. On fait défiler des diapositives l’une après l’autre pour présenter notre sujet. Bien que cette stratégie soit facile pour le présentateur, elle n’engage pas directement votre auditoire. De plus, ce type de structure n’est pas toujours adaptée à votre contenu.

Cet article vous permettra de constater qu’il est possible d’arrimer la structure de votre diaporama au contenu de votre présentation. Cela vous permettra de miser sur la cohérence de votre communication. Les structures proposées dans cet article sont pertinentes pour n’importe quels outils de présentation (Microsoft PowerPoint , Apple Keynote , Prezi, Sway, etc.). Chaque structure sera décrite puis illustrée à l’aide d’exemples concrets.

Des structures adaptées à votre contenu

Nous distinguons cinq types de structures de diaporama. Chaque structure propose une trame narrative différente. Nous vous invitons à sélectionner le type de structure le plus adapté aux objectifs de votre communication.

Structure linéaire

La structure linéaire est la plus répandue. Elle consiste à proposer une trame continue à votre auditoire. Les diapositives s’enchaînent l’une après les autres, de l’introduction à la conclusion. À l’instar d’un film, la trame peut être représentée par un scénarimage (story-board) qui présente la séquence des événements. La majorité des logiciels de présentation offrent un mode de présentation de cette séquence dans un menu présentant les différents plans.

Exemple de scénarimage linéaire dans Microsoft PowerPoint
Exemple de scénarimage linéaire dans Microsoft PowerPoint

La structure linéaire se prête bien à la démonstration d’une technique, d’une réalité, d’une chronologie d’événements ou d’un concept. Elle permet également de construire un argumentaire évolutif. Elle facilite la compréhension de votre auditoire, surtout si vous proposez un plan et respectez celui-ci. Pour éviter d’être monotone, ce type de structure nécessite la planification d’un climax, soit d’un moment fort (un punch) ou un effet de surprise. Cela vous permettra de dynamiser votre présentation et de surprendre votre auditoire. Il peut s’agir d’une information,clé, d’une statistique-choc ou d’un outil concret permettant d’augmenter la valeur perçue de votre formation ou conférence.

Structure en spirale

La structure en spirale permet de traiter d’un sujet en ajoutant peu à peu du contenu. On aborde le sujet de la façon la plus simple possible pour ajouter progressivement du contenu. Ce type de structure permet d’approfondir progressivement votre sujet en présentant une courbe d’appropriation adaptée à votre auditoire. Cependant, ce type de structure peut être perçu redondant et les participants risquent de perdre le fil de votre présentation. Pour éviter cette redondance, il peut être bon d’identifier des étapes clés dans cette spirale. 

Cette structure permet d’aborder un processus ou de creuser un sujet particulier. Par exemple, vous pourriez partir d’un fait puis l’aborder du point de vue social, culturel, politique, économique, technique, etc.

Exemple de structure en spirale
Exemple de structure en spirale

Structure en zoom

Une structure en Zoom permet d’approfondir un sujet ou une réalité. À l’inverse, elle permet de partir d’un sujet ou d’une réalité particulière pour établir le portrait général. Celle-ci permet de partir du microscopique vers le macroscopique ou l’inverse. Cette structure peut prendre la forme d’une pyramide ou d’une pyramide inversée ou bien d’un entonnoir ou d’un entonnoir inversé.

Des outils comme Prezi mise sur ce type de structure pour présenter le contenu. Attention par contre à respecter la hiérarchie descendante ou ascendante. Passer d’un niveau à l’autre dans le désordre ou sauter un niveau peut facilement déstabiliser votre auditoire et les rendre confus.

Exemple de structure en pyramide
Exemple de structure en pyramide

Structure en système

Cette structure s’adapte également bien pour la contextualisation ou la décontextualisation. Elle permet également d’isoler un élément d’un système complexe. Par exemple, cette technique pourrait être utilisée pour présenter un élément en le contextualisant progressivement avec les autres composantes du système. 

Ce type de structure est cependant plus complexe et les participants peuvent facilement s’y perdre. Il est donc important de simplifier et de vulgariser le plus possible votre contenu. Pour vous aider, tentez d’expliquer vos propos comme si vous le faisiez à un enfant. Cela vous contraindra à vulgariser le mieux possible vos propos.

Exemple de structure en système
Exemple de structure en système

Structure interactive

Une structure interactive permet de traiter un sujet selon les questions ou les interventions de l’auditoire. La séquence n’est donc pas préétablie, mais les éléments de celles-ci le sont. L’utilisation de lien hypertexte à l’intérieur d’une même présentation pour pointer vers une autre diapositive vous permet de générer une telle interactivité.

Sous Microsoft PowerPoint vous pouvez créer un lien vers une diapositive dans la même présentation. Vous pouvez également créer ce type de lien dans Keynote ou dans Google Slide. Les gabarits et les animations dans Prezi permettent d’arriver au résultat.

procédure pour créer une structure linéaire à partir d'une insertion de lien qui pointe vers un emplacement dans ce document.
Procédure de création de structure interactive (gif animé)

Nous vous recommandons d’utiliser une image ou un visuel sur chaque diapositive comme renvoi. Cela vous permettra de revenir rapidement à la diapositive initiale. Cette astuce fonctionne également lorsque vous enregistrez votre diaporama en version PDF.

Ce type de structure est particulièrement efficace pour animer une période de questions ou partir des préconceptions de votre auditoire (ce que vos participants connaissent ou croient connaître sur un sujet).

Conclusion

En somme, les différentes structures de diaporamas permettent d’adapter celles-ci à votre contenu. Plus votre structure est cohérente avec vos propos, plus il sera facile pour votre auditoire de s’approprier le contenu. Pour dynamiser encore plus vos conférences et formations, nous vous invitons à explorer les différents outils de présentation et les outils interactifs.

Image d'entête: Susan Holt Simpson sur Unsplash 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *